L’Arabie saoudite a libéré de prison Mohsen Saleh Saadoun al-Karbi, ressortissant qatarien, après l’avoir détenu pendant plus d’un an pour des chefs d’incertitude, a rapporté Al Jazeera le 22 juillet.

L’Arabie saoudite a eu recours à des stratégies d’intimidation et de détention pour infliger des sanctions aux ressortissants qatariens et accroître son influence sur Doha dans le cadre du blocus imposé au pays. La libération d’un prisonnier qatari pourrait indiquer que Riyad est disposé à atténuer certaines pressions sur Doha.

Libérer un ressortissant qatarien de la prison peut constituer un gage de bonne volonté, mais l’Arabie saoudite reste déterminée à maintenir son blocus contre le Qatar et n’accordera probablement pas de concessions significatives avant que le Qatar adopte de profonds changements de politique, notamment l’abandon du soutien aux Frères musulmans.