Deux policiers du district provincial de sûreté de Sidi Bennour ont été contraints de tirer cinq balles de sommation, jeudi soir, lors d’une intervention pour l’arrestation d’un individu en état d’ébriété avancé qui mettait gravement en danger la vie des citoyens et des policiers à l’aide d’une arme blanche, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police judiciaire, avec le renfort du corps urbain, s’étaient déplacés à l’avenue Hassan El Ouezzani pour mettre fin à une altercation à l’arme blanche entre deux individus, rappelle la DGSN dans un communiqué soulignant que l’un d’eux a opposé une résistance violente à l’aide d’un grand coutelas, ce qui a contraint un inspecteur de police et son collègue brigadier à tirer cinq balles de sommation ayant permis de neutraliser le danger, de saisir l’arme blanche et d’interpeller le mis en cause.

Les investigations ont permis l’arrestation du deuxième individu impliqué dans cette altercation juste après son arrivée à l’hôpital pour soigner ses blessures, ajoute la même source précisant qu’il s’est avéré que le prévenu, qui était dans un état d’ébriété, faisait l’objet d’un avis de recherche à l’échelle nationale par les services de sécurité de Youssoufia pour trafic de drogue et de psychotropes.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire.