HeidelbergCement a annoncé la vente d’environ 500.000 actions, représentant 3,6% des actions de sa filiale Ciments du Maroc, pour un montant estimé à 777,5 millions de dirhams (73 millions d’euros).

La société a vendu les actions à un groupe d’investisseurs institutionnels marocains par le biais d’une transaction en bloc. Les investisseurs comprennent notamment les banques, les coopératives d’épargne et de crédit, les sociétés d’assurance, les fonds de pension, les conseillers en investissement, les fonds de dotation et les fonds communs de placement.

À la suite de la transaction, HeidelbergCement conservera une participation majoritaire de 51% dans sa société de construction de matériaux de construction et continuera de soutenir pleinement la filiale dans le cadre de sa société mère.

HeidelbergCement est fermement résolu à rester l’actionnaire majoritaire à long terme de Ciments du Maroc, un actif stratégique clé du portefeuille du groupe“, a déclaré le Dr Bernd Scheifele, président du conseil d’administration du géant du ciment.

«La réduction supplémentaire de l’actionnariat fait partie de notre plan d’action visant à optimiser notre portefeuille et à générer des liquidités afin d’accélérer le désendettement. Nous continuons d’être en bonne voie d’atteindre notre objectif de 1,5 milliard d’euros de produits de cession d’ici la fin de 2020 », a ajouté Scheifele.

Ciments du Maroc est le deuxième producteur de ciment au Maroc et le premier opérateur dans le secteur du béton prêt à l’emploi et des granulats. LafargeHolcim Maroc est le premier producteur de ciment du pays.

Au troisième trimestre 2019, LafargeHolcim, le leader marocain de la production et de la commercialisation de ciment et de matériaux de construction, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de MAD (178,08 millions €), en baisse de 1% par rapport à la même période en 2018.

Au cours du premier trimestre de 2019, Ciment du Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 2,04 milliards de dirhams (191,2 millions d’euros), contre 1,95 milliard de dirhams (182,76 millions d’euros) à la même période de l’année précédente.

La tendance à la hausse des revenus est liée à la croissance des ventes de ciment en volume de 0,9% et à une augmentation des ventes de clinker de 55,3%. Cette croissance est due notamment à une augmentation des exportations, selon les informations financières de Ciments du Maroc.