Des Américains évacués du Maroc à Marrakech, le 20 mars 2020.

L’ambassade des États-Unis au Maroc s’est adressée aux médias sociaux pour exprimer sa gratitude aux Marocains pour leur hospitalité pendant la crise des coronavirus qui a laissé des centaines d’Américains bloqués dans le pays suite à la suspension des vols internationaux.

“Les derniers jours ont été sans précédent”, a écrit l’ambassade sur Twitter en anglais et en arabe. «Nous tenons à remercier tous les Marocains de Marrakech et de tout ce pays extraordinaire pour la gentillesse et la générosité dont vous avez fait preuve et continuez à faire preuve envers nos concitoyens.»

«Je suis l’un des nombreux Américains bloqués encore ici au Maroc, accueilli par une famille marocaine chaleureuse, généreuse et aimante. Je suis et serai à jamais redevable au Maroc et à son peuple », a répondu un utilisateur de Twitter au message, offrant un excellent exemple de l’hospitalité que les Marocains ont montré aux étrangers qui luttent pour rentrer chez eux.

“Je vous en prie. Tous les étrangers qui viennent dans notre pays sont sous notre responsabilité et nous devons prendre soin d’eux jusqu’à ce qu’ils rentrent chez eux sains et saufs », a commenté un autre utilisateur de Twitter.

Un autre a ajouté: «C’est dans des moments comme ceux-ci que nous devons faire preuve de solidarité.»

Lorsque le Maroc a suspendu tous ses vols internationaux jusqu’à nouvel ordre le 15 mars, des milliers de touristes se sont précipités vers les aéroports du pays, se précipitant pour obtenir un siège sur l’un des rares vols de rapatriement vers l’Europe.

Les États-Unis n’ont pas organisé de vols de rapatriement pour ses ressortissants avant le 20 mars et tous les vols exceptionnels ont été interrompus le 22 mars.

Plutôt que de capitaliser sur l’incertitude et de faire grimper les prix, de nombreux hôteliers marocains – et même des propriétaires – ont ouvert gratuitement leurs portes aux étrangers bloqués.

Dans la médina de Fès, le Riad Arabesque, un hôtel cinq étoiles, a décidé d’offrir un hébergement et des repas gratuits à tous les touristes bloqués dans la capitale spirituelle du Maroc.

“Nous avons eu l’idée d’ouvrir nos portes gratuitement aux touristes dès que nous avons appris l’annulation de tous les vols internationaux”, a déclaré M. Jaafar Benamor, le directeur de l’hôtel.

Les propriétaires d’hôtels et les habitants généreux du désert de Merzouga au Maroc ont également offert d’accueillir les touristes gratuitement.

“J’ai décidé d’accueillir des touristes coincés dans la région en raison de la suspension des voyages internationaux”, a déclaré M. Moha Ouha, directeur de Madu Riad. «Nous collaborons avec les jeunes de la région travaillant dans le secteur du tourisme pour offrir un bon hébergement aux touristes coincés près de nous.»

«La générosité et l’hospitalité font partie de notre culture et de nos traditions amazighes (berbères) marocaines.»