Les autorités espagnoles indiquent que le nombre de morts suite à une tempête qui a dévasté la partie orientale du pays cette semaine est passé à au moins 12, les sauveteurs recherchant plusieurs personnes disparues.

Les services d’urgence de la région nord-est de la Catalogne ont annoncé jeudi soir qu’un quatrième décès causé par la tempête Gloria dans la région avait été confirmé. Cela a porté le nombre national à au moins 12.

Les sauveteurs cherchaient toujours vendredi trois personnes disparues aux Baléares et un bateau de pêche avec six à bord qui a disparu au large de la côte sud de l’Espagne.

Un Britannique et un Espagnol auraient été emportés par de hautes vagues sur l’île d’Ibiza, ont annoncé les autorités. Un autre Espagnol est porté disparu sur l’île voisine de Majorque.

Le responsable du gouvernement, Lucrecio Fernandez, a déclaré que les sauveteurs espagnols recherchaient du jour au lendemain le bateau de pêche disparu avec l’aide d’une frégate marocaine.

La tempête a duré six jours, accompagnée de vents violents, de neige et de grêle. Les autorités météorologiques ont déclaré que le pire s’était passé mercredi, bien que certaines régions du sud de l’Espagne soient soumises à une alerte météo pour la pluie et les vents.

Vendredi, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a rencontré son cabinet pour discuter de l’aide aux régions les plus touchées.