La société industrielle britannique Sound Energy a reçu l’approbation du ministère marocain de l’Énergie pour un projet de gazoduc mais attend de se poursuivre dans l’attente des négociations avec le ministère de l’Intérieur, a annoncé la société.

Sound Energy a partagé un communiqué de presse au sujet de l’approbation le 13 janvier, déclarant qu’elle avait passé l’évaluation de l’impact environnemental (EIE) par le ministère.

La société cherche à construire et à exploiter un gazoduc de 120 kilomètres sur 50 centimètres pour relier «l’usine de traitement du gaz et la station de compression (CPF) proposées au gazoduc Maghreb Europe pipeline (GME)». Le gazoduc Maghreb Europe s’étend de l’ouest de l’Algérie, en passant par le Maroc, jusqu’au sud de l’Espagne.

Le projet de pipeline, appelé le pipeline d’exportation Tendrara, traversera le village de Matarka dans la province de Figuig dans l’est du Maroc et Jerada afin d’atteindre le pipeline Maghreb Europe.

En ce qui concerne l’évaluation de l’impact environnemental de l’usine de traitement de gaz, la société a annoncé que le projet «progresse bien».

Sound Energy prévoit d’obtenir une approbation pour le contrôle environnemental lors d’une deuxième réunion avec le Comité national du ministère marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement le 28 janvier.

La société est également en pourparlers avec le ministère de l’Intérieur pour obtenir des droits sur le gazoduc par le biais d’un «bail à long terme pour un couloir de 50 mètres sur toute la longueur de 120 km».

La firme britannique a également rassuré sur la poursuite des négociations de son accord de vente de gaz (GSA).

En août 2018, le gouvernement marocain a approuvé un permis pour la firme britannique de commencer à forer un quatrième puits dans la région avec un contrat de huit ans, prenant effet à partir d’octobre 2019.

Le 29 octobre 2019, l’Office national marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a signé un protocole d’accord avec Sound Energy pour couvrir la vente de gaz naturel de la concession Tendrara dans l’est du Maroc.

Sound Energy a déclaré qu’elle était «heureuse» d’annoncer la signature d’un amendement au protocole d’accord contraignant avec l’ONEE pour prolonger la période de négociations de l’accord de vente de gaz jusqu’au 31 mars.

«La société continue de travailler sur une solution de financement Build-Own-Operate-Transfer pour l’infrastructure de la concession Tendrara en parallèle avec la progression du projet de vente annoncé précédemment d’une participation substantielle dans le portefeuille du Maroc oriental de la société», a conclu la société.

Le gouvernement marocain est satisfait des travaux d’exploration des sociétés internationales dans l’est du Maroc. En décembre 2019, le ministre marocain de l’Énergie, Aziz Rabbah, a déclaré que 13 entreprises exploraient le gaz au Maroc.

Il a ajouté que les puits de gaz récemment explorés à Tendrara, dans l’est du Maroc, répondront à 30% de la demande de pétrole du pays.

Rebbah a également déclaré que le gouvernement avait investi 82 milliards de dirhams dans le secteur de l’énergie.