Près de 1 milliard de dollars de missiles et d’autres armes ont été autorisés pour la vente au Maroc, un partenaire clé de la lutte antiterroriste américaine, a annoncé la Defence Security Cooperation Agency.

L’accord, qui nécessite toujours l’approbation du Congrès, appelle à la vente de missiles TOW anti-blindés de 776 millions de dollars et de divers éléments de soutien destinés à renforcer les défenses au sol du Maroc. En outre, le Maroc recevra 209 millions de dollars de bombes pour armer ses chasseurs-bombardiers F-16, a déclaré la DSCA dans un communiqué jeudi.

Le paquet comprendra 5 810 bombes MK82-1, 300 bombes MK84-4, 105 munitions d’attaque directe conjointes et une foule d’autres composants.

Le Maroc a demandé ces armes, qui selon les autorités américaines, l’aideront à faire face aux menaces posées par les organisations extrémistes violentes dans la région. La vente renforcera également la capacité du Maroc à participer aux opérations contre les militants islamistes dans des pays tels que la Syrie et l’Irak, a déclaré la DSCA.

Les munitions aideront le Maroc à combattre aux côtés des “États-Unis et d’autres alliés régionaux et renforceront sa capacité à mener des opérations de coalition, comme il l’a fait par le passé lors de sorties en vol contre Daech en Syrie et en Irak“, a annoncé l’agence. “Cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d’un allié majeur non membre de l’OTAN qui continue d’être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique.”

L’armée américaine entretient depuis longtemps des relations étroites avec le Maroc, où les Marines américains s’entraînent chaque année dans l’un des exercices les plus importants du commandement africain sur le continent, connu sous le nom de lion africain.

Au cours de l’année écoulée, Washington a également autorisé la vente de F-16 modernisés au Maroc, ainsi que des améliorations apportées à la flotte de chars marocains Abrams.