Selon le ministère marocain de la Santé le 6 avril à 18 h 30, le nombre total de cas de COVID-19 dans le pays s’élève à 1.120 dont 80 morts et 81 récupérés.

Depuis le début de l’épidémie le 2 mars, les autorités sanitaires marocaines ont effectué 3.984 tests médicaux sur des cas suspects de COVID-19 qui sont revenus négatifs.

Les réunions de famille sont la principale source de contamination pour la majorité des cas au Maroc, a indiqué le directeur de l’épidémiologie au ministère de la Santé, M. Mohamed Lyoubi.

Le ministère de la Santé a exhorté les Marocains à suivre les recommandations de sécurité même à l’intérieur de leurs maisons.

Les citoyens qui quittent leur domicile pour travailler ou faire du shopping devraient commencer à porter des masques à l’extérieur, a souligné le ministère.

Un suivi régulier des personnes ayant pris contact avec les patients a permis de détecter 230 cas, soit plus d’un cinquième du total des cas.

La semaine dernière, le ministère de la Santé a annoncé son intention de réaliser 10.000 tests de dépistage par jour pour détecter un maximum de cas et maîtriser l’épidémie.

Le 20 mars, le Maroc est entré dans un état d’urgence sanitaire pour réduire la mobilité et contenir la propagation du virus. Depuis lors, le nombre de cas confirmés de COVID-19 a augmenté de plus de 1.000%.

L’augmentation est cependant «attendue et naturelle» selon M. Lyoubi.