Le ministère de la Santé a confirmé le 20 avril dans sa mise à jour de 10 heures, 135 nouveaux cas de COVID-19.

Avec les 135 nouveaux cas, le nombre total de cas dans le pays a atteint 2.990 ce matin.

Le ministère a confirmé deux nouveaux décès. Le nombre de morts s’élève à 143, tandis que 13 nouvelles récupérations portent le total des récupérations à 340.

Le ministère a annoncé que le nombre de cas suspects dont le test était négatif depuis l’épidémie de COVID-19 au Maroc a atteint 12.746.

La région de Casablanca-Settat compte la majorité des cas (840), suivie de Marrakech-Safi (739) et Fès-Meknès (448).

Samedi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui compte 335 cas, a dépassé le nombre d’infections à COVID-19 dans la région de Rabat-Sale-Kenitra (273). Le nombre de nouveaux cas dans la région de Rabat s’est stabilisé.

Le nombre d’infections dans la région de Beni Mellal-Khenifra s’élève à 60 cas; Draa-Tafilalet compte 86 patients, la région orientale 155 cas et Souss-Massa 47.

Dakhla-Oued Ed Dahab, Guelmim-Oued Noun et Laayoune-Sakia-El Hamra ont le plus petit nombre de cas (deux, un et quatre respectivement).

Le ministre de la Santé M. Khalid Ait Taleb a déclaré que la situation du COVID-19 au Maroc était sous contrôle et a appelé les citoyens à respecter l’état des mesures d’urgence afin d’éviter le pire.

Le ministre a souligné l’importance et l’efficacité de l’état d’urgence pour contrôler l’épidémie de COVID-19.

Le Maroc a prolongé à deux reprises le verrouillage, qui devait expirer le 20 avril. Le gouvernement a annoncé samedi sa décision de proroger l’état d’urgence d’un mois supplémentaire jusqu’au 20 mai.

C’était la deuxième fois que le Maroc prolongeait le confinement induit par le COVID-19 après la période de confinement initiale qui avait commencé le 20 mars.