Le ministère de la Santé a lancé une campagne de tests de masse du COVID-19 dans toutes les régions marocaines. L’objectif de la campagne est de réaliser 1.790.000 tests d’ici fin juillet ou début août.

La campagne de 90 jours, qui a débuté entre le 10 et le 15 mai, vise à préparer le pays à lever son verrouillage national tout en maintenant le contrôle de la propagation du COVID-19.

Le ministère de la Santé a annoncé sa décision le mercredi 20 mai.

«Une stratégie de test pour COVID-19 a été élaborée pour détecter les cas asymptomatiques dès que possible et élaborer des plans régionaux opérationnels», a écrit le ministre de la Santé M. Khalid Ait Taleb dans une lettre adressée aux directeurs des départements régionaux de la santé.

La situation épidémiologique actuelle du Maroc se caractérise par plusieurs disparités territoriales, qui appellent des plans adoptés pour chaque région, a expliqué le ministre.

«Le verrouillage actuel ne peut pas être prolongé indéfiniment. Un comité national prépare sa stratégie de levage », a annoncé M. Ait Taleb.

La campagne de tests de masse devrait permettre une détection précoce des patients atteints de COVID-19 sans symptômes ou présentant des symptômes bénins, réduire ainsi leur période de transmission et contenir la propagation de la pandémie.

La nouvelle stratégie conduira les laboratoires marocains à effectuer en moyenne 20.000 tests COVID-19 par jour, sur 90 jours consécutifs. La fréquence actuelle des tests est d’environ 5.000 tests quotidiens.

Pour accélérer les tests, le ministère de la Santé équipe une série de laboratoires à travers le pays. La semaine précédente, trois nouveaux laboratoires ont commencé à effectuer des tests COVID-19.

Le ministère envoie également des laboratoires mobiles pour effectuer des tests dans les zones reculées.

Les nouveaux laboratoires effectueront non seulement davantage de tests mais accéléreront également leurs résultats. Les patients COVID-19 attendent actuellement entre trois et cinq jours avant de recevoir les résultats des tests, mais les nouvelles installations permettraient d’obtenir des résultats rapides en moins de 24 heures.