Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé mardi que tout le pays serait enfermé pendant trois semaines à partir de minuit afin de stopper la propagation du coronavirus.

Pourquoi c’est important: avec 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde. L’Inde compte actuellement 519 cas confirmés.

Entre les lignes: Modi espère éviter une crise à l’échelle de la Chine ou de l’Europe, mais ses nouvelles mesures auront un coût économique massif.

  • Dimanche, le Premier ministre a ordonné un essai de verrouillage national et a exhorté les Indiens à rester chez eux lorsque cela était possible, sachant que la capacité du pays en matière de soins de santé était loin derrière sa population.
  • Modi a affirmé qu’il n’y avait pas encore de signes de propagation communautaire, mais les experts avertissent que l’Inde ne teste pas suffisamment de personnes pour connaître l’étendue réelle de la situation. Environ 15.000 tests avaient été effectués mardi, selon CNN.