L’Iran a annoncé samedi dans un communiqué que ses militaires avaient abattu par erreur l’avion de ligne ukrainien qui s’était écrasé mercredi, tuant tous les passagers à bord.

Ce qu’ils disent, selon la déclaration de l’armée iranienne: le Boeing 737, avion de ligne exploité par Ukrainian International Airlines, “a pris la posture de vol et l’altitude d’une cible ennemie” à l’approche d’une base militaire iranienne, et “dans ces circonstances, à cause d’une erreur humaine”, l’avion “a été pris pour cible”, écrit le New York Times.

  • L’état-major général des forces armées iraniennes a déclaré que le vol 752 avait été abattu “involontairement” après son départ de l’aéroport international Imam Khomeini de Téhéran, selon un communiqué cité par le Washington Post.
  • Dans un tweet, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré que le crash était le résultat “d’aventures américaines”, ajoutant: “Nos profonds regrets, nos excuses et nos condoléances à notre peuple, aux familles de toutes les victimes et aux autres nations affectées”.

Contexte: l’Iran a nié à plusieurs reprises les accusations selon lesquelles il était responsable de l’accident. Le chef du département national de l’aviation iranien a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse: “Ce qui est évident pour nous, et ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est qu’aucun missile n’a touché l’avion”.

  • Les évaluations des renseignements américains et alliés ont indiqué que des missiles iraniens avaient abattu l’avion au milieu de tensions accrues entre les États-Unis et l’Iran.
  • Le New York Times a obtenu jeudi une vidéo qui montre un missile iranien frappant un avion de ligne ukrainien près de l’aéroport de Téhéran – où le vol “a cessé de transmettre son signal”.
  • Le crash de mercredi est intervenu quelques heures après que l’Iran a tiré des missiles sur deux bases en Irak qui abritaient les forces américaines en représailles contre l’élimination du général iranien Qassem Soleimani par les États-Unis.