Un escroc a utilisé la technologie de deepfake pour escroquer une société énergétique britannique de 243.000 dollars.

En imitant la voix du PDG de la société mère de la société énergétique, le responsable de l’escroquerie a convaincu le PDG de la société énergétique de transférer l’argent en une heure, selon The Wall Street Journal. C’est une vision troublante de l’avenir – dans laquelle la désinformation numérique devient si sophistiquée que même les appels téléphoniques de votre supérieur deviennent suspects.

Le crime a été rapporté aux enquêteurs par la compagnie d’assurances de la société énergétique Euler Hermes Group SA, qui a refusé de nommer l’une des sociétés impliquées, rapporte le WSJ. Jusqu’à présent, personne n’a identifié de suspect, mais l’argent que le PDG de l’énergie a envoyé à un compte hongrois a depuis été retrouvé au Mexique et, de là, il a été distribué plus largement.

Le PDG de la société énergétique a déclaré avoir reconnu la voix sur la ligne en tant que PDG de sa société mère, en soulignant en particulier l’accent allemand de la voix et la «mélodie» de sa voix. Même si on ignore comment exactement l’escroc a entraîné l’IA à imiter cette voix spécifique, c’est un signe que les deepfakes audio deviennent dangereusement réalistes et précis.